Comprenez enfin vos visiteurs – La méthode du 3C

Savez-vous ce qui est primordial pour obtenir des résultats avec n’importe quel site web ?

Connaitre parfaitement ses visiteurs.

Mais savoir ce qui les intéresse, ce qui les énerve, ou ce qui les fait rêver n’est pas si simple.

À moins d’avoir un gros budget pour faire des recherches, les résultats vont être durs à obtenir.

Et si on se base uniquement sur les mesures du site, nous n’aurons qu’une partie du tableau.

 

 

Donnez la parole à votre audience

Dans les fêtes de fin d’année, on tombe toujours sur quelqu’un qui engage la conversation pour finalement parler sans interruption pendant 10 minutes. Ça sent le vécu pas vrai ? 😉

Avec ces personnes, on cherche n’importe quelle excuse après 30 secondes pour s’enfuir.

Et sur le web, il n’est pas grossier de quitter une page si on s’y ennuie (Mauvaise nouvelle pour vous, les entreprises qui ne parlent que d’elles sur leur site !).

Pour garder de l’intérêt de l’autre dans une conversation, il faut qu’elle aille dans les deux sens. C’est une valse où on écoute, puis on répond, et ainsi de suite.

Aucun vendeur digne de ce nom parlera pendant 10 minutes sans vous laisser le temps d’en placer une !

Appliquons ce principe au web.

Ce qu’on oublie souvent, c’est qu’un site web peut être interactif. En fait, il DEVRAIT être interactif autant que possible.

Pensez-y. Trouveriez-vous un site qui vous invite régulièrement à donner votre avis plus engageant qu’un autre ?

Personnellement, je suis convaincu que oui.

En incluant le visiteur dans la conversation (un peu comme je l’ai fait au-dessus), vous ne lui permettez pas simplement de cocher une réponse.

Ce que vous faites réellement, c’est valoriser son opinion. Vous lui demandez son avis et lui faites se sentir écouté. Non seulement vous récupérez la précieuse opinion de vos visiteurs, mais vous les faites concrètement se sentir mieux !
bulle-5

Non, pas vraiment. Le choix multiple n’est qu’une des options à votre portée pour inclure un visiteur dans la conversation.

Vous pouvez aussi poser à sa place une question légitime au bon moment, comme je viens de le faire. Ou vous pouvez employer un langage plus décontracté, comme si vous preniez un café avec lui.

Mais attendez.

On s’égare du sujet !

Aujourd’hui, il ne s’agit pas simplement d’engager votre lecteur. Il s’agit de mieux comprendre votre audience.

Pour ça, les minis questionnaires sont de super outils, en particulier une façon de faire…

 

 

La méthode du 3C

Ou la méthode du triple choix.

Essentiellement, il s’agit de poser une question au bon moment à votre lecteur, et de lui proposer 3 choix de réponses.

Plutôt simple dans le fond, pas vrai ?

bulle-6

Houla, ne me lancez pas sur le chiffre 3. Des tas d’études ont montré que 3 était un chiffre magique lorsqu’on donnait un choix à quelqu’un. Je vous laisse faire vos recherches de ce côté. Mais au-delà de ça, 3 est aussi un nombre parfait pour tous les minis QCM qui visent à mieux comprendre vos lecteurs.

Soit on a deux choix primaires, et un choix « autre » qui permet de donner son opinion…

…Soit on a 3 choix simples.

En général, ça marche parfaitement, et les taux de réponses sont assez hauts.

 

 

Comment implémenter la méthode du 3C

Il y a des tas de solutions pour faire des petites enquêtes rapides comme celles présentes dans cet article. À vous de choisir celle que vous préférez.

Ceci dit, si vous êtes sur WordPress, je vous recommande wp-poll qui est un plugin très simple et efficace.

Essayez plusieurs solutions et surtout n’oubliez pas l’essentiel : posez vos questions naturellement, dans un contexte. C’est ce contexte qui fait la différence entre question robotique et une question engageante.

 

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Alors ne manquez pas le pochain en vous abonnant au blog !
Recevez une notification à chaque nouvel article.

Marketing by

Ne ratez pas les prochains articles !

Suivez le blog en rejoignant la newsletter

x