Comprendre le taux de conversion d'un site web : la première clé de votre succès

Qu’est-ce qui fait le succès d’un site d’entreprise ?

Son nombre de visiteurs ? Son taux de rebond ? Le temps moyen passé lors d’une visite ?

En vérité, rien de tout ça. Ce qui importe réellement, c’est son taux de conversion. Autrement dit, c’est sa capacité à pousser ses visiteurs à l’action, les convertissant ainsi en prospects.

 

 

La statistique la plus importante de votre site

Comprenez une chose.

Un visiteur qui navigue sur votre site, même s’il le lit en intégralité, ne vous apporte rien s’il repart sans agir. Vous n’avez aucun moyen de le recontacter, d’en savoir plus sur lui, ou de le qualifier comme prospect. Peut-être qu’il reviendra, mais il ne faut pas compter dessus : s’il part sans agir, c’est en général définitif.

On peut dire ça. Plus précisément, c’est le pourcentage de visiteurs qu’un site conduit à ses objectifs.

Si votre objectif est que vos visiteurs demandent un rendez-vous, et que 1 visiteur sur 100 demande un rendez-vous, alors le taux de conversion de votre site est de 1%.

 

 

L’impact colossal du taux de conversion sur vos résultats

L’impact du taux de conversion est donc énorme sur l’intérêt de votre site vis-à-vis de votre entreprise. En général, une très faible amélioration du taux de conversion implique une forte augmentation des résultats du site.

L’exemple ci-dessous illustre ce principe. On étudie ici l’impact du taux de conversion sur une campagne de publicité AdWords tout ce qu’il y a de plus classique :

Comme vous le voyez, le retour sur investissement publicitaire augmente massivement, tandis que le taux de conversion augmente de quelques dixièmes à chaque fois.

Et ce principe ne s’applique pas qu’à la publicité. Tous les efforts de visibilité que vous ferez pour obtenir du trafic sur votre site auront plus de résultats avec un meilleur taux de conversion.

 

 

Tirer vers la droite en optimisant son taux de conversion

Alors, vous commencez à percevoir l’intérêt d’optimiser son taux de conversion autant que possible ?

Question très pertinente.

  • En analysant les mesures du site une fois celui-ci en ligne, et les interpréter pour tester des modifications.
  • En minimisant le temps de chargement des pages.
  • En travaillant l’expérience utilisateur pour qu’elle soit agréable.
  • En travaillant le design pour inspirer confiance et conserver l’attention du visiteur.
  • En travaillant la structure argumentaire pour  exposer vos arguments de vente de façon limpide et convaincante.

Cette liste n’est pas exhaustive et vulgarise le sujet, mais comprenez qu’il existe toute une panoplie de points à polir pour optimiser le taux de conversion d’un site. Certains de ces points sont exclusivement applicables une fois le site ouvert aux visiteurs. D’autres, qui relèvent de l’aspect purement technique du site, ne sont applicables que lors de son développement.

Enfin, il vous faut comprendre qu’un site doit être équilibré entre ces divers points pour avoir un bon taux de conversion.

Un site très bien écrit, avec des arguments impeccables, ne convertira personne s’il est aussi rapide qu’un chat obèse se traînant jusqu’à sa gamelle d’eau un après-midi d’été.

De la même façon, un site très rapide mais moche comme un pou n’aura aucune chance de convaincre les visiteurs de votre sérieux, et on obtiendra le même résultat.

Un peu, mais pas tant que ça. Si vous n’avez aucun budget pour passer par quelqu’un comme moi pour réaliser votre site, voici une astuce pour partir du bon pied et vous donner plus de chances d’atteindre un certain équilibre :

Partez de la fin.

Commencez par créer le profil du visiteur que vous aimeriez avoir sur votre site, noir sur blanc. Ensuite, de la même façon, notez ce que vous voudriez qu’il fasse sur votre site. Vous aurez ainsi naturellement un site mieux structuré au niveau de ses pages, de son argumentation, et du reste.

Bien sûr, pouvoir s’offrir les services d’un créateur de site web spécialisé en optimisation du taux de conversion est une meilleure solution, mais parfois il faut faire avec les moyens du bord ! 😉

 

 

Merci de votre visite

Si vous avez appréciez cet article, ne ratez pas les prochains en vous inscrivant à ma newsletter.

Bon courage & à bientôt !

Baptiste